L’édito du Maire

(Edito mars 2020)

Tous les mois, depuis six ans, nous nous retrouvons au rendez-vous de cette page, où j’ai pris l’habitude de vous parler de façon directe des grands et parfois aussi des petits dossiers qui marquent la vie de notre ville. Cette page répond utilement à un souci permanent : vous parler librement de l’essentiel. Depuis six ans, parlant au nom et pour le compte de tous les Brétignolais, j’ai tenu à offrir à chacun un même niveau de connaissance des problèmes. Certains ont pu me trouver trop long ou trop détaillé, d’autres au contraire trop rapide ou incomplet. Mais sachez qu’en cherchant à vous toucher, j’ai eu plaisir à chercher le mot juste, l’expression exacte, la vérité des idées. Au terme de l’exercice, je ne regrette aucune ligne de ce que j’ai écrit. Mais voilà, la campagne électorale officielle s’ouvre le 2 mars et aujourd’hui il ne me reste qu’une chose à faire : vous appeler à aller voter aux élections municipales des 15 et 22 mars prochain. Votez pour qui vous voudrez, mais votez ! Votez pour que la démocratie passe à Brétigny ! Ne laissons pas gagner les abstentionnistes, les « à-quoi-bonnistes », les pêcheurs à la ligne des beaux dimanches d’élection. Voter est toujours un devoir civique, c’est aussi l’occasion de prendre un destin en main. C’est opérer un choix décisif, fondamental, celui de l’équipe et du maire qui présideront aux affaires de la commune au cours des six prochaines années. Que vive à Brétigny l’amour de la démocratie !

Le Maire
Nicolas Méary

112 Partages