DICRIM

Souvent méconnu par la population, le DICRIM fait pourtant partie des documents essentiels d’une commune. La ville vous en dévoile les détails et les enjeux, à l'occasion de sa mise à jour, en octobre 2022.

Qu’est-ce que le DICRIM ?

DICRIM est l’acronyme de Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs. L’objectif de ce document réglementé par le Code de l’environnement est d’informer les habitants d’une commune sur les risques naturels et technologiques auxquels ils peuvent être exposés (inondation, tempête, mouvement de terrain, pandémie, attentat, risque nucléaire et industriel…), sur les mesures à prendre pour s’en protéger et sur les moyens d’alerte en cas de danger.

Pourquoi un nouveau DICRIM ?

La sécurité de tous étant une priorité pour l’équipe municipale, la Ville a jugé impératif de remettre à jour ce document réglementaire, dont la dernière version datait de 2011 et n’était donc plus totale-ment en phase avec les risques majeurs encourus de nos jours (pandémie, évènements climatiques extrêmes). Un important travail collectif a été mené pour l’élaborer, sous la supervision de Lahcène Cherfa, Premier Adjoint au Maire, et Pascal Pierre, Conseiller Municipal délégué à l’Hygiène, à la Salubrité et aux Commissions de sécurité, en lien avec la Direction des Services Techniques et le Service Urbanisme de la Ville.

Quels risques à Brétigny ?

Trois risques majeurs ont été identifiés sur le territoire de la commune. Le risque :

  • d’inondations lié à la présence de l’Orge et de la Sallemouille.
  • de mouvements de terrain, en particulier le « retrait-gonflement », lié au caractère argileux des sols essonniens.
  • lié au transport de matières dangereuses via la N104, la D19 et la voie ferroviaire, mais aussi l’oléoduc et les deux gazoducs qui traversent le département.

Comment reconnaître le signal d’alerte ?

En cas d’incident majeur, la France dispose d’un signal d’alerte unique qui se compose d’un son modulé, montant et descendant, de trois séquences d’une minute quarante et une seconde, séparées par un intervalle de cinq secondes. La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu de trente secondes. Tous les premiers mercredis du mois, aux alentours de midi, les sirènes font l’objet d’un exercice (limité à une minute pour éviter toute confusion avec le véritable signal d’alerte).

Quels sont les réflexes à adopter en cas d’alerte ?

À chaque situation de crise correspond un ensemble de com-portements réflexes à adopter. Néanmoins, il est important de retenir quelques consignes générales en cas d’alerte :

  • Mettez-vous à l’abri, bouchez les arrivées d’air et éloignez-vous des fenêtres.
  • Coupez les réseaux d’électricité, de gaz et d’eau.
  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école, ils seront pris en charge sur leurs lieux d’accueil.
  • Ne passez pas d’appels téléphoniques, libérez le réseau (sauf pour donner l’alerte).
  • Informez-vous par la radio (les antennes de Radio France sont les stations de référence en cas d’urgence) et respectez les consignes.
  • Préparez-vous à une éventuelle évacuation (réunissez : vos papiers d’identité, documents essentiels, quelques vêtements, de l’eau potable, des provisions et une trousse de premier secours).
  • Dotez-vous d’une lampe-torche, d’une radio à piles et de piles de rechange.

Plan communal de sauvegarde

À la différence du DICRIM, le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est destiné aux services de la Ville et non à la population. Il définit la procédure à suivre en cas de situations d’urgence quelles qu’elles soient, c’est-à-dire pas uniquement celles qui pourraient être liées à un risque majeur. Comme son nom l’indique, le PCS doit permettre d’organiser la sauvegarde des habitants. Complémentaire du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de Sécurité Civile) relevant du Département, il prévoit l’organisation nécessaire pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques. La Ville travaille actuellement à l’élaboration d’un nouveau document prochainement consultable sur www.bretigny91.fr