Les animaux

Chaque année, courant novembre, les vaches et les chèvres quittent les verts pâturages brétignolais, pour passer un hiver au chaud chez leurs éleveurs. Durant toute une saison, elles auront permis un éco-pâturage naturel, tout en attirant la curiosité de petits comme des plus grands.

 

 

Plusieurs opérations sont menées, ponctuellement ou régulièrement à Brétigny. Pendant un temps, des chèvres entretenaient les talus de la SNCF. D’autres vivent dans un espace aménagé  au Parc du Carouge. Des moutons participent à l’entretien du parc du château de Rosières, pendant que les vaches broutent l’herbe du bassin d’orage géré par l’agglomération, situé en contrebas de l’avenue Jean Mermoz.

 

 

Au coeur de la ville, et au coeur de nos vies, « les animaux sont un sujet de préoccupation quotidienne, rappelle Christine Berniau-Bachelier, Conseillère municipale déléguée en 2019 ».

Ces dernières années, ce sont plus d’une centaine de chats des rues qui ont pu être pris en charge, en vue de réguler leur surpopulation. Grâce à l’aide de bénévoles, et en lien avec des cabinets vétérinaires partenaire du programme « chats libres de Brétigny », nous avons pu trapper, stériliser, tatouer puis relâcher des chats errants non identifiés, et non adaptés à la vie de famille en intérieur (non sociables). Certains chatons ont même pu être adoptés, via des associations spécialisées et le réseau des SPA.

Pour rappel, l’identification des chiens et chats de compagnie est légalement imposée depuis 2016 (LOI n°2016-1087 du 8 août 2016 – art. 154) : en dehors de toute cession, pour les chiens de plus de 4 mois et pour les chats de plus de 7 mois.

L’éducation de l’animal est aussi un sujet qui est traité à Brétigny. Avec le Club des copines et leurs 4 pattes, les propriétaires de chiens peuvent trouver des conseils, échanger sur les bonnes pratiques de dressage et participer, une fois par an, à la Canibalade.

 

Vous adoptez un chien de première ou de deuxième catégorie déclarez le via la GRC.

 

 

Le bien-être animal, c’est aussi le refus des cirques avec animaux sauvages. Ces dernières années, aucune autorisation n’a été accordée afin de ne pas promouvoir l’exploitation animale.

 

Si vous avez perdu votre animal ou que vous avez trouvé un animal égaré vous avez la possibilité de déposer une annonce sur le site Pet Alert ou sur la page Facebook de Pet Alert Essonne.

Vous pouvez aussi en informer la Mairie via la  GRC.

25 Partages

Accès direct