Transition écologique – Brétigny, une commune résolument engagée

Alors que les enjeux autour de la lutte contre le dérèglement climatique et pour la préservation de la biodiversité n’ont jamais été aussi élevés, Brétigny poursuit son engagement fort en la matière avec l’objectif constant de préserver l’équilibre entre ville et campagne. Transports, énergie, déchets, urbanisme… La transition écologique concerne toutes les dimensions de l'action communale. L’urgence climatique oblige en effet à repenser les politiques publiques de façon différente et à trouver des solutions innovantes pour faire de la nécessaire transition écologique une réalité.

AGRICULTURE ET URBANISME

> Les villes moyennes (entre 20 000 et 100 000 habitants), dont Brétigny fait partie, représentent le quart de la population française. À ce titre, elles sont des acteurs essentiels de la transition écologique. Alors que les décisions prises avant 2014 ont engagé la commune dans une urbanisation démesurée, l’heure est désormais à la maîtrise de l’urbanisation et à la préservation des terres agricoles, en cohérence avec notre situation géographique, entre ville et campagne. Sauvegarder la vocation agricole de la commune est ainsi l’une des priorités de la Municipalité.

Dans cette optique, une vaste Zone Agricole Protégée (ZAP) est en cours de création, d’une surface de 278 hectares – ce qui représente 75 % des terres agricoles de Brétigny et 19 % de l’ensemble du territoire communal.

> La lutte contre les constructions illégales, qui défigurent nos espaces naturels et participent à la pollution des sols, est depuis longtemps un axe majeur de l’engagement municipal pour l’environnement. La démolition de la construction illégale située dans le quartier des Joncs Marins, dont le chantier s’est achevé en février après plusieurs années de renaturation, en est l’illustration récente.

> Les bonnes pratiques environnementales seront par ailleurs intégrées dans le prochain Plan Local d’Urbanisme (PLU), dont la révision sera entamée cette année.

> La Ville est également attentive à la gestion écologique des eaux de pluie, à l’instar du système de noues mis en place au sein du quartier Clause Bois-Badeau.

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

> La transition énergétique est un axe fort de l’action communale. C’est pourquoi la Ville veille tout particulièrement à utiliser au maximum des matériaux de construction vertueux sur le plan environnemental. Les grands chantiers en cours tels que le nouvel équipement multi-activités prévu sur le site de l’ancien CFA et le nouveau groupe scolaire et son accueil de loisirs situés avenue Jacqueline de Romilly font ainsi la part belle aux matériaux biosourcés et peu carbonés (terre crue, bois…). Ces deux bâtiments bénéficieront en outre d’un dispositif de panneaux photovoltaïques.

> Afin d’encourager et faciliter les travaux de rénovation énergétique des Brétignolais, la Ville a intégré le dispositif « Cap’Travaux » mis en place par l’Agglomération et l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), qui permet à des propriétaires de logements de bénéficier d’un accompagnement et de subventions pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

> Dans l’optique de développer les énergies renouvelablesun projet (porté par l’État) d’implantation de ferme solaire sur les terrains de l’ancien CEV devrait voir le jour prochainement.

RESSOURCES

> Année après année, la Ville est toujours plus attentive à la consommation des ressources. Ainsi, elle a investi pour équiper l’ensemble des écoles d’un système d’éclairage LED de dernière génération. Ces lampes permettent, à performances égales, de réduire la consommation d’électricité de 70 à 80 %. Leur durée de vie est également nettement supérieure en comparaison avec les anciennes lampes.

> Par le remplacement et le renouvellement progressif des chaudières, la Ville a investi pour permettre une baisse significative des consommations de gaz.

PROPRETÉ

> La propreté est l’affaire de tous ! La Ville et ses partenaires proposent régulièrement des actions de prévention et de mobilisation citoyenne pour participer à l’amélioration de notre cadre de vie (nettoyage de printemps Clause Bois-Badeau, Essonne Verte Essonne Propre).

PLUS D’INFOS
Retrouvez le calendrier des actions citoyennes sur www.bretigny91.fr

> Avec la création de la Brigade Verte au sein de la Police Municipale en 2019 puis de la Brigade Action Rapide l’an dernier, Brétigny dispose de deux services efficaces pour lutter contre les incivilités et les dépôts sauvages. La Ville ne relâche toutefois pas ses efforts dans ce domaine et communique régulièrement pour sensibiliser chacun au respect de l’espace public.

NATURE EN VILLE

> Mesure emblématique de la Ville pour lutter à son échelle contre le dérèglement climatique, le plan « 30 000 arbres en dix ans » continue d’avancer. 450 arbres ont ainsi été plantés sur une parcelle forestière de la Ville à l’automne dernier. Les élèves de CM2 des écoles brétignolaises ont ainsi apporté leur pierre à l’édifice en plantant en novembre des baliveaux d’espèces forestières.

GESTION DES ESPACES VERTS

> La Ville poursuit sa gestion écologique des espaces verts avec la création de nouvelles prairies fleuries dans l’enceinte du skate-park et le long du cimetière. D’autres prairies seront semées à l’automne pour une floraison en 2023. Au-delà de l’économie en matière d’entretien (1 à 2 tontes par an contre 1 à 2 tontes par mois), les prairies fleuries permettent de préserver les pollinisateurs et de développer la biodiversité. La Ville a aussi fait évoluer les modalités d’entretien des arbres, notamment ceux nécessitant une taille en « plateau-rideau », permettant ainsi de favoriser la nidification des oiseaux.

> Une attention particulière est également portée aux massifs fleuris de la commune grâce à l’utilisation de fleurs vivaces et de paillage. Les fleurs vivaces, peu gourmandes en eau, se propagent seules et permettent de couvrir le sol. Chaque année, les jardiniers procèdent à leur division afin de les intégrer à de nouveaux massifs. Le paillage, lui, permet de limiter le développement des mauvaises herbes, de maintenir le sol humide plus longtemps, et de multiplier la présence de microfaunedont les vers de terre, donc d’augmenter la croissance des plantes et assure un embellissement du massif.

> Afin de renforcer la place de la végétation dans Brétigny, les services municipaux ont procédé à de nouvelles plantations de bulbes à l’entrée de la ville près du dojo et du rond-point Charles de Gaulle. Actuellement en pleine floraison, ces espaces apportent une touche de couleur et gaieté ! La Ville poursuit aussi le développement des jardins familliaux à destination des familles brétignolaises. Au total, la Ville met à disposition 76 parcelles sur quatre sites différents (Les Rustiques, Rosières, La Fontaine, parc Clause Bois-Badeau).

MOBILITÉS DOUCES

> Soucieuse d’accompagner le développement des mobilités douces, la Ville poursuit depuis plusieurs années un travail de fond, en partenariat notamment avec l’ADEMUB, pour favoriser la pratique du vélo et faire de Brétigny une commune pionnière en matière de modes actifs de déplacement (arceaux, double-sens cyclables, sas cyclables, etc). Avec le retour du printemps et les beaux jours, la Boîte à graines est plus que jamais heureuse de vous accueillir pour son atelier participatif de réparation de vélos.

PLUS D’INFOS
Le Labo
3-11, rue Georges Charpak
06 84 85 39 29

> Brétigny a aussi été une des premières communes de l’Essonne à expérimenter un service de trottinettes électriques. Si le dispositif a récemment dû être arrêté après avoir mis en lumière plusieurs difficultés (comportements dangereux des usagers, problèmes de stationnement, pannes récurrentes…), la Ville étudie la possibilité de proposer un nouveau service de ce type.