Le développement économique au service de l’emploi

L’inauguration d’Amazon, le 22 octobre dernier, a marqué une nouvelle étape dans le développement économique de notre territoire et pour la revitalisation des terrains de l’ancien Centre d’Essais en Vol. Avec 2800 contrats signés (dont 650 CDI), principalement depuis l'ouverture cet été, Amazon devient le premier employeur de la commune !

 

L’inauguration d’Amazon, le 22 octobre dernier, a marqué une nouvelle étape dans le développement économique de notre territoire et pour la revitalisation des terrains de l’ancien Centre d’Essais en Vol. Avec 2800 contrats signés (dont 650 CDI), principalement depuis l’ouverture cet été, Amazon devient le premier employeur de la commune !

« L’arrivée d’Amazon à Brétigny, c’est le résultat d’une mobilisation collective des pouvoirs publics, à tous les échelons, du bloc communal, la commune et l’agglomération, jusqu’aux services de l’État, en passant par le département, et aujourd’hui Île-de-France Mobilités et donc la Région, soulignait le Maire, Nicolas Méary, lors de l’inauguration du site brétignolais, le 22 octobre dernier. Depuis le début des discussions concrètes en 2015, bien des fois il a fallu accélérer les choses, dépasser certaines résistances, décider rapidement, faciliter les échanges pour répondre aux préoccupations du groupe Amazon. »

Depuis plusieurs années, l’emploi local s’est développé dans les différents quartiers de la ville. De- puis que les terrains de l’ancien Centre d’Essais en Vol ont été rétrocédés à l’agglomération, en 2016, plusieurs projets créateurs d’emplois ont vu le jour sur la partie brétignolaise du site : le Cluster Drones Paris Région accueille des starts-up et des filiales drones de grands groupes en son sein et sur les 300 hectares d’espaces de vol, la Ferme de l’Envol s’installe progressivement pour son expérimentation agricole inspirée de la permaculture et Amazon, ouvert depuis le mois d’août, a déjà créé 2800 emplois (dont 650 CDI) et prévoit la signature de 1200 nouveaux contrats d’ici la fin de l’année. Le groupe recrute des personnes de tous âges, avec ou sans qualification.

« Brétigny compte aujourd’hui près de 12 000 salariés, explique Didier Jouin, Adjoint au Maire délégué au Développement économique et à l’Emploi. Outre Amazon, l’installation de nouvelles enseignes aux Promenades de Brétigny, ainsi que les commerces et entreprises installés dans le quartier Clause Bois-Badeau ont également participé à la création d’emplois brétignolais. Ainsi, plus de 700 emplois nouveaux se sont ajoutés, ces dernières années, au tissu économique brétignolais (hors Amazon). La poursuite du programme des Promenades devrait amener, au total, près de 450 emplois sur le site. »

Des créations variées

Pour faciliter l’implantation de TPE, Brétigny accueille, depuis cette année, le centre d’affaires du Roussillon qui affiche déjà complet, tout comme le village d’artisans de 80 lots, situé dans la zone des Champcueils. Celui-ci est notamment occupé par Patrick Fouquet, champion du monde de confitures 2018, et l’entreprise d’insertion Aux clés du jardin, récent vainqueur du Prix Développement Durable dans le cadre de la rentrée économique et du concours d’idées de l’agglomération. La zone de la Moinerie accueillera bientôt L-Acoustics, spécialisé en matériel audio qui recrutera lors d’un job-dating qui sera organisé au Rack’am.

Au sud de la commune, Transdev recrute, en continu, des conducteurs pour les différentes lignes qu’ils exploitent dans l’Essonne et dans les départements voisins. « Les chauffeurs sont recrutés et formés au sein de l’entreprise, expliquent les chargés de recrutement de l’entreprise. Cela signifie que nous prenons en charge le passage et le coût du permis pour nos futurs salariés. »

Enfin, d’autres groupes poursuivent leur expansion brétignolaise : Elis à la Moinerie, Delpharm ou CHR Hansen sur les bords de l’Orge sont aussi en recherche régulière de nouveaux personnels pour poursuivre leur développement.

Des partenariats pour l’emploi

Créer de l’emploi, c’est aussi le faire savoir et recruter les bonnes personnes. Pour cela, l’ensemble des acteurs locaux pour l’emploi s’unissent régulièrement à travers des événements de recrutements. La Ville, Pôle Emploi, désormais relocalisé rue Georges Charpak, près de la place Garcia Lorca et de la gare, les agences d’intérim, les recruteurs se retrouvent autour de sessions d’information ou de recrutement tels que les Rendez-vous de l’Emploi, organisés à la salle Maison Neuve deux fois par an, de job-datings comme celui organisé par les restaurateurs des Promenades de Brétigny, d’opérations de jobs d’été…

Les jeunes au cœur des dispositifs

L’accompagnement, c’est aussi le travail du Point Info Jeunesse, le service municipal qui soutient, oriente et aide les jeunes Brétignolais dans leurs re- cherches de stage ou d’emploi. Grâce aux conseils méthodologiques et aux ateliers CV et lettres de motivation, la Ville apporte son concours à l’employabilité des jeunes Brétignolais.

La Mission Locale des 3 Vallées, située rue Édouard Danaux, accompagne des jeunes âgés de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire, dans leur insertion professionnelle et sociale. Orientation, formation, aide aux entretiens, mais aussi aide et conseils sur les questions de logement ou de santé, la Mission Locale propose de nombreux services.

L’EPIDE (Établissement pour l’Insertion dans l’Emploi), situé rue du Général Delestraint, aide les jeunes de 18 à 25 ans qui ont le plus de difficultés à trouver un travail ou une formation en leur offrant un cadre durant leur formation de huit mois. Ces jeunes, souvent en rupture scolaire, vivent au sein du centre du lundi au vendredi.

Le 2e Régiment du Service Militaire Volontaire de Brétigny-sur-Orge, ins- tallé derrière l’ancien Centre d’Essais en Vol depuis maintenant 4 ans, a formé 400 jeunes, en partenariat avec des entreprises principalement franciliennes telles que Disney ou la SNCF. (Voir également le portrait du Lieutenant- Colonel Michel Véra, Chef de corps du SMV, page 17)

 

3 questions à…

Sandrine Tomczak, Directrice de l’agence Pôle Emploi de Brétigny-sur-Orge

 

Comment se porte l’emploi à Brétigny-sur-Orge ?

Depuis quelques années, nous notons de très nombreuses créations d’emplois à Brétigny-sur- Orge, mais aussi sur le territoire proche. Plusieurs grands groupes se sont installés, notamment dans le domaine de la logisitique, comme Amazon à Brétigny ou encore Lidl à Saint-Germain-lès-Arpajon. Le développement des Promenades a permis la création d’emplois dans le domaine de la restauration et nous suivons attentivement la suite, notamment avec de nouveaux besoins d’employés dans le domaine du loisirs et de l’animation. Nous sommes dans une zone extrêmement dynamique et attractive.

Comment sont accompagnées ces créations d’emploi ?

Depuis maintenant plusieurs années, nous travaillons avec des partenariats larges. Par exemple, pour Amazon et les autres entreprises de logis- tique récemment installées sur le territoire, il a été créé une « task force territoriale » afin de répondre au mieux aux demandes de main d’œuvre dans le domaine.

De même, nous travaillons avec la Ville de Bretigny à l’organisation des Forums de l’Emploi, deux fois par an, à la salle Maison Neuve, pour valoriser les autres entreprises qui recherchent des candidats et réaliser des entretiens qui débouchent sur l’emploi. Lors de notre dernier Forum, en octobre, près de 250 nouvelles embauches ont été réalisées.

L’installation du Pôle Emploi près de la gare a-t- elle facilité les démarches des demandeurs ?

Des demandeurs, mais aussi des entreprises ! Nous sommes désormais facilement accessibles. Les locaux sont situés à proximité de la gare. L’agence est spacieuse et offre tous les services aux demandeurs d’emploi pour les accompagner vers le monde du travail.

 

 

L’agence Pôle Emploi de Brétigny-sur-Orge est la 2e plus petite du départe- ment, en termes d’effectifs et de territoire couvert (Brétigny, Saint-Michel, Le Plessis-Pâté, Marolles-en-Hurepoix, Leudeville, Saint-Vrain, Vert-le- Grand), mais la 2e plus grande agence de l’Essonne en termes de récolte d’offres d’emploi.

35 Partages