Vous êtes ici : Accueil / Votre ville / Ville résidentielle

Ville résidentielle

Brétigny, ville résidentielle

Répondre aux besoins de logements, offrir un habitat diversifié et préserver la mixité urbaine et sociale pour notre ville.

Le logement

La commune de Brétigny-sur-Orge compte 8529 logements (d'après le dernier recensement) dont 7924 résidences principales, soit 54% de logements collectifs et 46% de logements individuels. Il y a 60% d'appartements de 4 pièces et plus et 16% de logements de 1 et 2 pièces. Quant au parc social, il représente 25% des logements de la commune.

De nouveaux aménagements sont prévus à l'horizon 2015 pour permettre de créer 3200 logements nouveaux (centre ville, ZAC Collénot, Terrains Clause/Bois Badeau). La mise en oeuvre de ces programmes répondra aux besoins de logements et permettra le maintien de la population actuelle avec la création en moyenne de 210 logements/an.

L'objectif de la commune est de préserver la mixité des types de logements (collectifs, individuels et sociaux) mais également de permettre aux Brétignolais de bénéficier de l'ensemble des parcours résidentiels. Dans cette perspective, un effort particulier sera mis en oeuvre pour l'augmentation de l'offre de logements moyens (3 pièces).

Afin de favoriser la vie sociale de tous les quartiers de la ville, des équipements, des services et des commerces doivent par leur proximité géographique répondre aux attentes des riverains. Cette mixité des fonctions au sein des quartiers s'accompagnera par la préservation de la centralité du centre ville qui constitue le coeur de notre commune.

Maîtriser la croissance de la population :

Après une forte progression démographique entre 1962 et 1975 (+57%) soit le triplement de sa population et un fort ralentissement entre 1990 et 1999 (+1,07% par an), la population Brétignolaise s'élevaient en 1999 à 21650 habitants.

Les prévisions de développement urbain que souhaite mettre en oeuvre la commune permettent d'estimer à l'horizon 2015 le nombre d'habitants à 27000 soit une progression de 1,5% par an.

Toutefois, la volonté communale n'est pas d'atteindre un objectif de population mais de ne pas dépasser 30000 habitants en 2015.

Réhabiliter des équipements existants, pallier aux insuffisances et répondre aux besoins futurs :

Les équipements scolaires et socio-éducatifs

Les écoles de la commune sont relativement bien réparties entre les différents quartiers. Certaines sont assez anciennes, d'autres doivent être reconstruites (Langevin Wallon et Joliot Curie). Enfin, il est envisagé également de construire une nouvelle école dans le cadre de l'aménagement du projet Clause/Bois Badeau.

Dans le domaine socio-éducatif, le centre de loisirs Saint-Pierre devra le moment venu faire l'objet à la fois d'une reconstruction sur place ainsi que d'une extension pour répondre à la demande croissante des Brétignolais dans ce secteur.

La Maison de l'enfance et la crèche :

La Maison de l'enfance doit voir le jour en 2007. C'est une structure attendue depuis de nombreuses années par les Brétignolais. Elle répondra en partie à la forte demande des familles Brétignolaise en matière de garde d'enfants. 60 places seront mises à disposition des parents salariés.

Les besoins supplémentaire en crèche étant évalués à 20 places, il pourrait être envisagé à l'avenir la construction d'une nouvelle crèche sur les terrains Clause/Bois Badeau, pour répondre à la forte demande de places en crèche.

Les équipements sportifs et de loisirs :

Brétigny dispose de nombreux équipements sportifs et de loisirs sur l'ensemble de son territoire. Cette variété d'équipements devra cependant être complété par la création d'un nouveau gymnase ainsi que d'un terrain de rugby qui pourrait se situer sur le plateau Edouard Danaux. Une salle polyvalente associée au futur gymnase permettrait de partager les services offerts aux utilisateurs. Enfin, une réflexion est envisagée sur la future utilisation du terrain du District de l'Essonne de football pour en faire un réel équipement de proximité supplémentaire.

Les équipements administratifs :

Actuellement, les services municipaux sont dispersés géographiquement ne permettant pas un fonctionnement optimal de la mairie. L'étude de la restructuration et de la localisation de la mairie devra définir et retenir pour les années à venir la solution la plus utile pour regrouper l'ensemble des services administratifs. Plusieurs hypothèses sont retenues :
rénovation et extension de la mairie actuelle sur le même site,
construction d'une nouvelle mairie sur le site de la Garde Depas.
Cela dit, compte tenu des autres priorités de la Municipalité, la décision n'interviendra qu'à moyen terme



 
Haut de page