Vous êtes ici : Accueil / Votre mairie / Les tribunes du mois

Votre mairie

Les tribunes du mois

Les textes émanant de ces tribunes n’engagent pas la responsabilité de la municipalité.

Tribune des élus de la majorité

Majorité municipale « La Relève »

À la suite des assises de la ville, un Comité de suivi des 82 actions a été réuni pour la première fois le 18 mars. C’est une étape importante, il fallait, dans l’esprit qui a présidé aux travaux de cet automne, que les procédures de suivi se mettent en place et qu’elles soient ouvertes à des participants volontaires. C’est chose faite. Le comité, animé d’un grand esprit de sérieux, a prévu son premier calendrier de travail, qui comprend d’ailleurs une première réunion publique le 1er juillet.
Des actions étaient déjà programmées, d’autres envisagées, d’autres encore n’étaient pas prévues. Certaines mesures sont budgétées, d’autres à la recherche d’un financement. Certaines mesures sont considérables, d’autres plus réduites… Certaines actions ambitieuses s’avéreront peut-être difficiles à réaliser. Mais l’ensemble, cet ensemble d’actions mises en perspective, est le projet commun des Brétignolais pour accompagner l’évolution de notre ville qui grandit trop vite. Oui, nous croyons à la démocratie participative ; oui, nous croyons à la participation citoyenne ; oui, nous croyons aux dispositifs adaptés comme les Assises qui sont nécessaires pour permettre au plus grand nombre de participer ; oui, nous pensons que 1300 participants ce n’est pas rien.
Oui, ce projet avance et fait avancer Brétigny.

Votre majorité municipale

Tribune des élus de la minorité

Socialistes et Républicains / Europe Ecologie - Les Verts / Communistes et partenaires

Nul besoin d’être grand devin pour se faire une idée de l’instrumentalisation des « Assises de la ville» par le Maire et son équipe…82 propositions d’actions, dont plusieurs étaient déjà décidées, voire mises en œuvre, certaines au plan de l’agglomération, d’autres prévues avant même que ne se tiennent les réunions publiques. Des brétignolais.ses s’y sont investis ont pu faire leur propre suggestion, saluons les pour le temps passé ici et là à réfléchir sur leur ville, bien que nombre de sujets proposés n’ont pas été retenus.
Pour nous c’est cette affaire est un faux nez.. de la démocratie participative…Cela a coûté cher : 120 000 euros au bas mot. Il faut bien payer l’agence de communication parisienne qui a organisé les choses ! Comme nous l’avons dit lors du débat budgétaire, si au bout de 5 ans de gestion, il faut un tel dispositif, c’est que l’on ne connaît que trop mal sa ville et ses habitants…Alors que, ce qui vient en écho sur le terrain, dans les différents quartiers, dans les réunions publiques, montre une toute autre appréciation, beaucoup plus revendicative à l’égard de l’action municipale. En 5 ans de mandat, il n’existe qu’un comité de quartier !
On peut planter des arbres, 30.000 en 10 ans, pourquoi pas…On peut faire des « causeries au coin du feu » comme Giscard d’Estaing il y a 40 ans, ça peut séduire…Mais le fond c’est que la ville, son évolution, a besoin de plus et mieux en matière de sécurité, de propreté, de vivre ensemble, tant pour nos jeunes que pour nos séniors. Les habitants attendent des réponses concrètes en termes d’entretien des équipements sportifs et des écoles, d’adaptation des services à la démographie de notre ville.
Une municipalité doit encourager les initiatives et la créativité, être à l’offensive sur la santé et sur l’environnement…pour l’avenir....
En bref, c’est tout ce qui manque. Une vision de la ville pour l’avenir.

Jocelyne Garric, Philippe Camo, Sandra Afonso-Machado, Steevy Gustave, Sylvie Daeninck, Jean-Luc Moncel, Elisabeth Petit, Mauricette Dimeur Viana

Libres et indépendants pour Brétigny-sur-Orge

Tribune non parvenue

Isabelle Perdereau, Nathalie Lemagne



 
Haut de page