Vous êtes ici : Accueil / Votre mairie / Les tribunes du mois

Votre mairie

Les tribunes du mois

Les textes émanant de ces tribunes n’engagent pas la responsabilité de la municipalité.

Tribune des élus de la majorité

Majorité municipale « La Relève »

Le maire parle de la nécessité de « faire société commune », de travailler de concert, de faire des choses ensemble. Depuis 2014, nous avons mis la démocratie participative au coeur de notre action et nous en étions fiers. Avec la saison des Assises de la ville, nous sommes allés bien plus loin. Nous avons rencontré d’autres Brétignolais qui voulaient contribuer à accompagner le changement de la commune, qui voulaient mettre leur détermination, leur enthousiasme à dire dans quelle direction il convenait d’évoluer.
Aujourd’hui, nous avons un cadre de travail enrichi de 82 actions, mais surtout, nous sommes renforcés de l’enthousiasme communicatif que vous y avez mis, nous sommes enrichis de l’émotion qui parfois a traversé les réunions, de la tendresse avec laquelle vous avez parlé de Brétigny. Brétigny peut être un sujet de déception, jamais de désintérêt.
Merci de nous avoir communiqué, insufflé tout cela. Merci de votre participation, merci des heures que vous y avez consacré. Après tout cela, notre tâche n’est pas plus facile, mais nous l’entreprenons avec un coeur plus léger, une détermination renouvelée, une énergie vitaminée. Nous en sortons avec la conviction renforcée que c’est tous ensemble que nous faisons Brétigny. À très bientôt pour la suite des Assises, pour faire société commune.

Votre majorité municipale

Tribune des élus de la minorité

Socialistes et Républicains / Europe Ecologie - Les Verts / Communistes et partenaires

Il s’en passe des choses dans notre ville ! M. Méary invente donc les vœux municipaux façon meeting électoral, tient des Assises de la Ville en mode « canada dry », ne vote pas, seul, le Projet de territoire de l’Agglomération, qui pourtant concerne l’avenir de notre ville.
La cérémonie des vœux 2019 restera dans les annales. Un vrai meeting électoral, avec Mme Pécresse Présidente de la Région IDF et M Durovray son homologue au Département, en « guest-star », venus tresser des fleurs à « Nicolas » comme ils ont dit au pupitre, l’adoubant, lui dédiant leur soutien et leurs encouragements…pour 2020. De mémoire de Brétignolais, on n’avait jamais vu ça, nombre de présents en ont été choqués!
Car malgré les paroles bienveillantes, M Méary est à la peine. Les « Assises de la Ville », dont nous partageons le principe de démocratie participative, ont déçu. Parce que conçues comme une instrumentalisation politicienne pour 2020, des avis et du travail fourni par les Brétignolais engagés avec raison dans le processus. Et puis ils ont découvert le coût : 120 000 euros, au bas mot. Un comité de suivi est mis en place. Nous suivrons de près l’évolution des 81 « propositions » retenues par le Maire et son équipe (sur 309).
Enfin, cerise sur le gâteau, l’Agglomération, qui a travaillé un « Projet de Territoire », avec 40 réunions diverses, 4000 réponses sur questionnaire, l’a adopté. Mais M Méray, pourtant Vice Président, seul, s’est abstenu lors du vote. Cette position crée un malaise. Car tout occupé aux « Assises », il n’a pas daigné informer les Brétignolais de ce projet d’agglomération, malgré notre demande. Pas même un Conseil municipal consacré à cette question comme d’autres villes l’ont fait, alors que ce projet intéresse l’avenir de Brétigny par bien des aspects.
Une nouvelle année s’ouvre, dans un contexte social troublé…Nous serons là, toujours aux cotés de tous les Brétignolais.ses, pour notre ville.

Jocelyne Garric, Philippe Camo, Sandra Afonso-Machado, Steevy Gustave, Sylvie Daeninck, Jean-Luc Moncel, Elisabeth Petit, Mauricette Dimeur Viana

Libres et indépendants pour Brétigny-sur-Orge

Brétigny-sur-Orge fait partie des 21 communes au sein de Cœur d’Essonne Agglomération depuis janvier 2016. Notre commune est un acteur important au sein de l’agglomération par le nombre de conseillers qui y siègent et profite de beaucoup de projets communautaires. Le temps politique est venu de tracer un projet de territoire jusqu’en 2030 qui a été élaboré de façon collégiale. La Majorité de Brétigny-sur-Orge a été la seule à s’abstenir au Conseil Communautaire.

Isabelle Perdereau, Nathalie Lemagne



 
Haut de page