Vous êtes ici : Accueil / Votre mairie / Les tribunes du mois

Votre mairie

Les tribunes du mois


Les textes émanant de ces tribunes n’engagent pas la responsabilité de la municipalité.

Tribune des élus de la majorité

Majorité municipale « La Relève »

En ce moment, se met en place, dans les rues du centre de Brétigny, le double sens cyclable de circulation. Cette réforme se traduit parfois par un marquage au sol très visible. Pour les services et vos élus, cette réforme était un défi : comment appliquer au mieux une nouvelle réglementation en toute sécurité, en intelligente concertation avec les associations et aussi, dans les secteurs les plus délicats, avec les riverains. Il a fallu dépasser des antagonismes, lever les incompréhensions, régler les conflits d’usage. Aujourd’hui, les cyclistes peuvent rouler partout, sur toutes les voies de notre ville.
Mais cette réforme n’est l’aboutissement de rien. Ce doit être, espérons-le, un départ. Celui de l’un des moyens d’augmenter la pratique des deux roues, entre autres formes de circulations actives. Au-delà des aspects environnementaux, la valorisation des circulations douces revêt plusieurs aspects : une diminution de la circulation automobile, une pollution moindre et donc des bienfaits pour la santé publique, une modification de nos comportements dans le domaine des transports. Plusieurs collectivités s’engagent dans cette voie à travers différentes actions : promotion du covoiturage par le Conseil départemental, création d’aires d’autostop via le premier réseau d’autostop sécurisé organisé « Rézo Pouce », multiplication des bornes de recharge électrique... Il ne s’agit pas simplement de suivre le mouvement, mais d’y prendre une part active. Nous le faisons !
Voilà pourquoi il faut nous féliciter de la vitalité de la Vélorution et du bon accueil que Brétigny a réservé à cette sympathique manifestation, dont la dernière édition s’est tenue le samedi 21 mai.
Les circulations douces sont l’une des pistes de l’action municipale. Les double-sens cyclables appellent une certaine prudence de la part des uns et des autres, des cyclistes comme des automobilistes. Chacun doit comprendre et considérer la place des autres. Que cette tribune serve à rappeler à cela.

Votre majorité municipale

Tribune des élus de la minorité

Socialistes et Républicains / Europe Ecologie - Les Verts / Communistes et partenaires

En quelques semaines, le centre ville est devenu un chantier à ciel ouvert, dans tous les sens du terme ! Le point de départ de ces travaux, était l’abattage des arbres, devenus malades au fil des ans. Un état sanitaire qui avait été constaté par les autorités comme l’ONF. Ils devenaient dangereux, cet abattage était indispensable. Dans le même temps, une rénovation du Boulevard de la République a été engagée. Tant mieux pour les Brétignolais, nous l’avions envisagée en son temps avant le changement de majorité.
Là où le bât blesse et tous les témoignages convergent, les riverains, les commerçants, ont subi de véritables tracas ou désagréments dans leurs déplacements et leurs activités. Cela aurait pu être évité. En cause : le suivi aléatoire de la gestion de ce dossier. Non pas que les services eussent été incompétents ou inefficaces, bien au contraire, mais « il n’y avait pas de pilote dans l’avion » !
Répondre aux problèmes auxquels les gens étaient confrontés avec ces travaux, assurer le lien étroit d’une telle opération avec la communauté d’agglo, les entreprises intervenant sur le site, nécessitait une présence soutenue des élus. On peut le regretter, mais ce fut géré comme on dit « à vue ». L’administration municipale n’a pu mener à bien son office, tant son effectif a été affaibli par les choix de gestion du Maire, qui a tranché à vif dans le budget du personnel. Ceci explique cela…
Que voulez-vous, M. Méary, flanqué d’une partie de ses adjoints est en campagne pour les législatives. Son ambition personnelle, son obsession du pouvoir, passent avant les préoccupations des Brétignolais. Il verra sans doute plus tard. Trop tard…
Au passage, soulignons un fait troublant qui n’aura pu vous échapper. La place du 11 Novembre, cœur de notre ville, n’a pas été traitée, oubliée semble t-il dans ce programme de « rénovation du centre ville ». Est-ce vraiment sérieux ?
Enfin, souhaitons, pour tous les Brétignolais, que notre ville retrouve, sous une forme différente, cette belle perspective qu’offre le Boulevard de la République, une fois ce chantier terminé. Mais quand même…

Bernard Decaux, Jocelyne Garric, Philippe Camo, Sandra Afonso Machado, Steevy Gustave, Sylvie Daeninck, Jean-Luc Moncel, Elisabeth Petit



 
Haut de page