Vous êtes ici : Accueil / Votre mairie / Le mot du Maire

Votre mairie

Le mot du Maire

La « rentrée », c’est ainsi que l’on nomme la période qui suit les congés d’été et qui consiste à réorganiser ses activités pour l’année. La rentrée s’est dans l’ensemble bien passée. La qualité des discussions avec l’inspection académique a permis de maintenir les classes éventuellement remises en cause. Les enfants ont retrouvé les rangs de l’école et des autres activités sportives ou culturelles qui encadrent leur quotidien. Les adultes aussi.

Le Forum des associations a révélé, comme chaque année, la vitalité du monde associatif brétignolais qui apporte à notre commune un supplément d’âme remarquable. Il a révélé, pour certaines activités particulièrement prisées comme le football, une inadaptation des procédures d’inscription au nombre des enfants intéressés. Nous avons donc dû, en temps réel, avec les responsables du club, réadapter les choses et allons aider à la réorganisation pour l’an prochain. Tout rendre dans l’ordre.

L’intérêt du sport et l’engouement qu’il suscite ne sont plus à démontrer. Je voudrais, ce mois-ci, revenir sur l’ouverture à l’art et à la culture à Brétigny. On peut penser à la formation offerte par notre sérieuse École de Musique ; elle me paraît indispensable pour tous, en particulier pour la jeunesse. Nous essaierons toujours d’offrir le cadre souhaité à cette formation. Il faut croire et nous croyons à ce que l’activité artistique apporte à chacun.

En introduction de la soirée d’ouverture de la nouvelle saison du Théâtre de Brétigny, j’ai insisté sur l’émotion à nulle autre pareille qui est ressentie lors d’un spectacle vivant. Par tout ce qu’il fait vibrer en nous, le spectacle vivant conduit plus vite et plus sûrement à l’intelligence du cœur qui est si importante aujourd’hui.

L’intelligence de la distance avec soi, l’intelligence de la bienveillance envers les autres, l’intelligence de la curiosité du monde. Devant un spectacle vivant, on est assis mais on reste actif. L’œuvre n’existe, en effet, que dans l’esprit de chaque spectateur. Nous sommes nombreux à l’avoir éprouvé, l’on se transforme toujours et sans doute se bonifie-t-on à toucher des yeux et du cœur une création culturelle. Voilà pourquoi je vous invite à venir au Théâtre de Brétigny. Ce théâtre est la preuve que rien ne doit être fermé à notre territoire. Rien n’est réservé au cœur de Paris. Nous avons une ambition et une conviction pour notre territoire, nous voulons une offre culturelle de qualité. C’est ce que le Théâtre de Brétigny propose. Allez-y !

L’émotion d’un spectacle vivant est aussi très proche de ce qu’offrent en réflexions et en sentiments les expositions d’art contemporain qui ont, entre les murs de Jules Verne, une histoire et une présence fortes. La nouvelle directrice a le talent de proposer des œuvres captivantes, sans concession, qu’elle sait nous rendre accessibles. Le 30 septembre, s’ouvre la seconde saison du nouveau CAC, par une exposition Allez-y !

Le cinéma, offre parfois, et même souvent, la même émotion. C’est pourquoi, au moment où se prépare un multiplexe de 10 salles au bout de Maison-Neuve, j’ai voulu, avec le Conseil municipal, rénover les salles de Ciné 220 qui doivent rester un atout important du centre-ville. Allez-y !

Pour donner plus d’envie, plus d’engouement, nous organisons cet automne les deuxièmes Rencontres photographiques qui avaient tant frappé l’an dernier, dès leur première organisation, pour la qualité de la production. Allez-y !

Dans le même esprit, celui de confronter les pratiques, nous lançons cette année, au milieu de ce mois, des Rencontres artistiques qui offriront la possibilité d’échanges avec ceux qui créent de la main et du cœur. Allez-y !

Au-delà de ces rencontres, bien d’autres événements, salons du livre, du petit format, concerts… ont lieu tout au long de l’année. Vous pouvez les retrouver chaque mois dans l’agenda culturel. Allez-y !

La troisième édition du Tremplin musical des jeunes talents, nous a conforté dans l’idée que le talent est là. Chers amis, la balle est dans votre camp ; chacun, en fonction de ses désirs, peut devenir un acteur de la pratique et de la création artistique. Allons-y !

Le Maire, Nicolas MÉARY



 
Haut de page