Vous êtes ici : Accueil / Votre mairie / Le mot du Maire

Votre mairie

Le mot du Maire

Ce n’est qu’un des multiples maillons de la chaîne administrative, mais c’est une étape importante d’une affaire délicate et déterminante de l’avenir de Brétigny dont je veux vous parler d’entrée. Le 24 mai au soir, le Conseil municipal a examiné et adopté une délibération visant à donner formellement un avis favorable dans le cadre de l’enquête publique sur l’installation d’une entreprise de e-commerce sur le site de l’ancien Centre d’essais en vol. C’est le résultat d’un combat collectif, mené depuis plus de 18 mois, avec l’agglomération Cœur d’Essonne, avec le Département et avec le concours déterminant des représentants locaux de l’État. Bien sûr, de nombreux sujets restent à approfondir avec l’opérateur dans les semaines et les mois à venir, mais la probabilité que l’opération se fasse sur les terrains de l’ancien CEV grimpe d’un cran, c’est une perspective forte désormais. L’enjeu porte sur une nouvelle ressource fiscale et surtout sur plus de 2000 emplois, ce qui est considérable pour notre territoire qui aspire à un meilleur équilibre logement-emploi-transports. Après le Cluster drone qui accueillait ce mois-ci un événement important organisé par l’entreprise Thalès, après le e-commerce qui semble prêt d’aboutir, un autre projet dans le domaine agricole liera le passé de la ville avec l’invention du futur. Je vous en dirai davantage dans les mois qui viennent.

Sur l’aspect événementiel, l’agglomération a prévu deux festivals de musique, l’un en juin, l’autre en juillet sur la partie nord des terrains de l’ancien CEV, sur notre commune sœur du Plessis-Pâté. Au-delà des retombées économiques que de tels festivals peuvent représenter dans la durée, je crois que c’est une bonne manière de tirer vers le haut l’image de notre ville, de faire connaître Brétigny pour des raisons positives. Demain, le grand public au niveau national et international connaîtra Brétigny pour ses créations d’emplois. Dès aujourd’hui, donnons à notre ville une image de pleine réussite, de choses joyeuses, de réalisations enthousiasmantes, positives. Des milliers de personnes jeunes et moins jeunes viendront à Brétigny par notre gare et traverseront notre ville. Je demande à chacun d’accueillir ces Brétignolais d’un jour de la meilleure des façons. Ce sont eux qui demain parleront de Brétigny et qui feront rayonner l’image de notre ville. Pour le reste, ces deux opérations sont une tentative ; j’ai demandé à ce qu’un bilan soit effectué, notamment sur le plan sonore, avant de prendre la décision de les renouveler.

Mais enfin, Brétigny aime la fête et les fêtes se multiplient sous notre climat entre le 15 mai et le 15 juin. Je veux revenir sur la grande participation à la fête de la ville et surtout sur le bonheur du banquet républicain le samedi soir. Un banquet qui dit que les Brétignolais aiment à se retrouver ensemble pour partager, chaque année plus nombreux, juste un simple dîner dans le calme et le meilleur esprit.

Un mot sur les chantiers dont on marque l’achèvement. Ce mois-ci, la mosquée. J’ai demandé que l’on en parle dans ce journal en même temps que l’on parle de la rénovation de Saint-Pierre, cette église qui nous relie aux premiers Brétignolais. Le parallélisme des deux chantiers est trompeur. Pour Saint-Pierre, la commune a une obligation d’entretien d’un patrimoine plusieurs fois reconstruit, mais qui nous vient du premier Moyen Âge. Quant à la mosquée, elle est construite par la contribution volontaire venant des seuls fidèles. Pourtant, selon moi, là n’est pas l’essentiel. Ce qui compte bien davantage à mes yeux c’est le dialogue entre deux communautés de croyants qui s’est concrétisé par les discours croisés du Secrétaire de l’association musulmane et de Monseigneur Dubost, l’évêque d’Évry. Bravo à notre République laïque qui permet cela et félicitations à l’esprit responsable de tous ceux qui veulent faire de cette mosquée un lieu ouvert ! Ils ont la volonté d’être dans Brétigny et d’apporter à notre ville. Je m’en réjouis.

Je veux enfin dire un mot de l’exceptionnelle saison sportive de notre club de football. Dans bien des catégories d’âge, les équipes brétignolaises ont eu d’excellents résultats. L’équipe première, en particulier, monte en division d’honneur. Nous pouvons être particulièrement fiers d’eux. J’ai déjà eu l’occasion de le dire au Président André Brillant. Je veux ici féliciter en votre nom à tous, nos jeunes joueurs bien sûr, mais aussi leurs éducateurs, leurs entraîneurs, et tous ceux qui au quotidien leur enseignent non seulement des techniques sportives mais aussi des valeurs positives. Je reprends les mots du Président Brillant prononcé devant les jeunes à qui nous remettions ensemble des maillots, il évoquait les valeurs qui permettent le succès : la « tenue », « la considération pour l’autre », « l’écoute des entraîneurs ».
Les succès de cette année réjouissent bien des Brétignolais. Un grand bravo à vous tous !

Le Maire, Nicolas MÉARY



 
Haut de page