Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / Mariage prévu entre le Val d’Orge et l’Arpajonnais

Mariage prévu entre le Val d’Orge et l’Arpajonnais

Association , Entreprise , Famille , Jeune , Nouvel arrivant , Senior
Mariage prévu entre le Val d’Orge et l’Arpajonnais

La mobilisation a payé. La Commission Régionale de Coopération Intercommunale a accepté, le 12 février dernier, un amendement permettant le rapprochement entre le Val d’Orge et l’Arpajonnais, mettant fin au projet de Grand Evry.

C’est un mariage raisonnable qui aura lieu le 1er janvier 2016. La Communauté d’Agglomération du Val d’Orge et la Communauté de Communes de l’Arpajonnais fusionneront pour ne faire qu’une seule entité. « C’est une satisfaction » explique le Maire, Nicolas Méary. La démarche collective du Val d’Orge et la mobilisation des Val d’Orgiens, qui ont été 20 000 à signer la pétition contre le Grand Evry, ont pesé dans la décision du Préfet de Région. Elle correspond à la volonté des élus et des citoyens qui ont fait entendre une voix unanime face à un projet qui n’avait fait l’objet d’aucune concertation. Nous sommes heureux que la commission régionale de coopération intercommunale ait validé l’amendement proposé par le préfet pour un rapprochement entre le Val d’Orge et l’Arpajonnais plutôt que l’intégration au sein du « Grand Evry ». Ce rapprochement, librement consenti de part et d’autre, constituera une intercommunalité d’une taille raisonnable sur un territoire cohérent. Ce n’est pas seulement un moindre mal par rapport au projet déraisonnable du grand Evry.

C’est une bonne nouvelle pour Brétigny, pour le Val d’Orge et pour l’Arpajonnais !. » Ce rapprochement demande une discussion entre les deux Communautés sur de nombreux points. Ainsi, les compétences transférées par les communes ne sont pas les mêmes dans le Val d’Orge et dans l’Arpajonnais. « L’Arpajonnais a, par exemple, transféré les compétences en matière d’action sociale et de petite enfance. Pour notre part, l’assainissement et la culture ont été confiés au Val d’Orge. Nous allons donc discuter pour rapprocher les compétences et trouver des solutions pour un rapprochement concerté, partagé et accepté par tous. » Prochainement, l’ensemble des Conseils municipaux et les deux Conseils communautaires auront à se prononcer sur ce projet de rapprochement. La fusion devrait être effective au 1er janvier 2016. « Le chantier du rapprochement effectif avec nos amis de l’Arpajonnais commence. Enthousiasme et respect mutuel. Le travail continue ! »

Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page