Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / La jeunesse entre en piste

La jeunesse entre en piste

La jeunesse entre en piste

Entre loisirs et insertion professionnelle, divertissement et aide à l’autonomie, projets personnels et collectifs, le service Jeunesse de la Ville accompagne les Brétignolais de 12 à 25 ans, à travers plusieurs services, plusieurs dispositifs. Et accueille chaque année, de nouveaux membres.

« L’enjeu de la politique Jeunesse n’est pas simplement d’occuper les jeunes Brétignolais, mais de les accompagner pour qu’ils deviennent adultes. Les jeunes d’aujourd’hui sont les citoyens de demain, » souligne le Maire, Nicolas Méary. « S’occuper de la jeunesse, c’est avant tout répondre à sa volonté créatrice, l’accompagner dans ses actions, la suivre, l’encadrer, la former, l’aider à la prise d’autonomie, poursuit Lahcène Cherfa, Adjoint au Maire délégué à la Jeunesse. À Brétigny-sur-Orge, nous travaillons sur tous ces aspects, avec le service Jeunesse, le Club Ados et le Point Information Jeunesse (PIJ). »

En 2017, 1254 jeunes ont poussé la porte du PIJ. Car derrière la porte du local situé sur la place du Marché Couvert, l’aide, le soutien, le conseil, sont au coeur de l’action. « Le PIJ a plusieurs missions, souligne Lahcène Cherfa.

  • La première, c’est l’accompagnement vers la vie active. Elle prend plusieurs formes : la participation à des forums de l’emploi, la participation à des dispositifs d’insertion (Chantier Brisfer organisés par le SIREDOM).
  • Deuxième mission, l’accompagnement vers l’autonomie et la formation. Cela se concrétise par les actions en faveur du BAFA 1er emploi ou de la Bourse au permis de conduire, deux dispositifs qui aident les jeunes à les financer en échange d’actions d’intérêt général.
  • Troisième mission, la prévention avec les Ateliers Santé Ville, en lien avec l’Agglomération ou les opérations de prévention contre le SIDA avec des associations ou avec les établissements scolaires.
  • Enfin, quatrième mission, l’accompagnement dans les projets humanitaires. Nos jeunes sont solidaires et nous devons absolument soutenir leurs actions. Cette année encore, par exemple, nous avons soutenu un équipage qui participait au 4L Trophy, avec pour but d’apporter, en Afrique, du matériel pour la scolarisation des enfants. »

Le service Jeunesse, ce sont aussi deux autres structures municipales qui accueillent les Brétignolais. Situé 52 rue de la Mairie, le Service réunit les jeunes pour les aider à porter des projets. Plutôt que de leur proposer uniquement des séjours de vacances organisés par des organismes spécialisés, le service les aide à monter leurs propres vacances. « En 2017, deux séjours ont été organisés par les jeunes à Chateaudun et La Rochelle, pendant une semaine. Cela ne nous empêche pas de leur proposer des séjours aux Futuroscope, en plus, mais les organiser eux-mêmes les intéresse, les responsabilise. Nous les accompagnons dans leur développement. Les enfants qui arrivent au service Jeunesse en ressortent adultes quelques années plus tard... » L’offre de mini-séjour s’est étoffée ces deux dernières années et un voyage à la montagne a été organisé durant les vacances de février. « Les jeunes qui sont partis sont revenus enchantés ! Nous renouvellerons sans doute l’opération l’an prochain, » se réjouit l’Adjoint au Maire délégué à la Jeunesse.

Grandir, c’est aussi prendre conscience de la citoyenneté. Au service Jeunesse, la citoyenneté est au coeur de nombreux projets. La Bret’Cup, dont la 5e édition sera organisée au mois de juin, est un exemple de travail sur les relations inter-quartiers et inter-générationnelles. De même, un projet vidéo intégrant plusieurs acteurs de la vie locale et citoyenne a été mené par une équipe de jeunes Brétignolais. Chaque année, ces initiatives sont saluées et présentées lors de la soirée de restitution des différents projets « Vis ta vie de citoyen. »

Témoignages

Allan MOURAH

« J’ai bénéficié, l’an dernier, de l’aide au permis de conduire. J’ai travaillé pendant une semaine, avec le service Environnement, à raison d’une heure et demi par jour. J’ai accompagné le picteur dans le ramassage des déchets en ville. Cette aide au permis de conduire m’a permis de le décrocher. J’en avais besoin pour mes études, mais aussi pour accompagner mon frère au foot. Ce dispositif est vraiment très bien pour les jeunes ! »

Diaby DOUCOURÉ

« Depuis 2014, la Bret’Cup regroupe des jeunes de tous les quartiers de la ville. J’ai imaginé décliner cet événement pour les plus jeunes, de 12 à 14 ans, qui ne peuvent pas rivaliser avec les plus grands. Nous pourrions organiser la Bret’Cup junior le matin de la « grande » Bret’Cup, au mois de juin... Je connais des jeunes, je vais faire la pub pour l’événement, en lien avec le service Jeunesse qui m’aide à l’organiser. »

Morgane FROGER et Laurie RONCERAY

« Nous avons bénéficié du dispositif Bafa Premier emploi. Le soutien du service Jeunesse est très important car il va nous permettre de décrocher un emploi qui permettra de payer nos études (Laurie) et d’obtenir une première approche avec les enfants, avant de devenir professeur (Morgane). Le service Jeunesse, par les activités et les aides qu’il met à notre disposition, nous le recommandons carrément ! »

3 QUESTIONS À... Lahcène CHERFA Adjoint au Maire délégué à la Jeunesse et aux Travaux

Le service Jeunesse connaît un succès croissant, notamment grâce aux actions de sensibilisation menée auprès des collégiens et des lycéens. Comment répondre à toutes les demandes ?
Depuis 2014, malgré les baisses de dotation, nous avons décidé de maintenir le budget alloué au service Jeunesse. Mieux même, nous avons augmenté les crédits car soutenir nos jeunes, leur proposer des activités, les aider à se construire est un investissement à long terme qui bénéficie à tous. C’est aussi le sens donné à nos actions : ne pas tout leur donner mais bien les faire participer. Ils peuvent mener des projets en étant parfaitement conscients des contraintes, des difficultés et en étant fiers de les surmonter !

L’accompagnement est un mot très important dans la politique jeunesse de la Ville. Comment se concrétise-t-il ?
Nous les accompagnons vers l’emploi, ce qui est un objectif majeur. En organisant des ateliers CV, en participant à des forums de l’emploi, en travaillant avec les partenaires professionnels, en favorisant les formations BAFA. Nous les accompagnons vers l’autonomie avec des aides au permis de conduire. Nous les accompagnons vers la citoyenneté en soutenant financièrement certains projets qui nous sont soumis, en échange de la mise en place d’un projet ou d’actions citoyennes d’intérêt général. L’accompagnement n’est pas un vain mot, c’est celui qui guide la mise en place de nos actions.

Le service Jeunesse sera installé dans les locaux de l’ancien CFA. Est-ce un projet important pour le service ?
C’est un projet important car il nous permettra de regrouper nos activités en un lieu unique et adapté, proche du centre-ville. L’aménagement permettra aux jeunes de developper les ateliers, théâtre, vidéo, danse.... Mais, au-delà du confort certain que cela va nous procurer dans la pratique professionnelle, l’installation ne modifiera pas notre détermination à mener, pour les jeunes, des actions concrètes, en les mettant au coeur du projet !

Opération Jobs d’été

Tout au long du mois d’avril, le PIJ accompagne les jeunes brétignolais dans leurs recherches d’emploi saisonnier.AU PROGRAMME : mise à disposition d’offres locales et à l’étranger, conseils dans l’élaboration de lettres de motivation et CV, simulation d’entretien d’embauche.
30, rue Lucien BougetTél. : 01 60 84 21 95

Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page