Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / Grand Débat en présence du Président de la République

Grand Débat en présence du Président de la République

Intervention de Nicolas Méary, lors du Grand Débat avec le Président de la République

Lors du débat organisé à Évry-Courcouronnes, le 4 février, Nicolas Méary, Maire de Brétigny-sur-Orge, est intervenu pour évoquer les sujets brétignolais devant le Président de la République, Emmanuel Macron. Retrouvez ci-dessous la vidéo de son intervention.

https://we.tl/t-57VAmS7tv1

Le Grand Débat national

Le Président de la République a appelé les Français à un Grand Débat national. À Brétigny, quatre rendez-vous sont planifiés pour parler de chacune de ces thématiques.

« Conformément à notre méthode d’écoute et de dialogue, Brétigny prendra pleinement sa place dans le Grand Débat national, explique le Maire, Nicolas Méary. Même si une part du cadre est fixée par le Gouvernement, nous essaierons de le faire à la brétignolaise avec la méthode requise pour que chacun écoute chacun, pour que nous respections la parole de tous. Telles sont nos habitudes locales et nous y tenons. »

Le Gouvernement a fixé quatre thématiques qui feront l’objet de quatre réunions. « On peut regretter que le débat semble avoir été limité à certaines questions, mais ce n’est pas si grave car elles sont larges et on ne peut empêcher personne de parler un peu à côté des limites, indique le Maire. Bien sûr, certains peuvent avoir des doutes sur les suites qui seront apportées à tout cela. Sur ce point, je crois essentiel que ce débat soit l’occasion d’une écoute réelle et que toutes les conséquences en soient tirées. Et quand bien même, certains seraient moins optimistes, ou seraient heurtés par des détails d’organisation, je pense que c’est notre responsabilité collective de contribuer à ce Grand débat national. Il ne faut pas demander aux maires de répondre à la place du Gouvernement, En revanche, vous pouvez compter sur nous pour faire vivre le dialogue républicain. »

Qui animera les débats ?

Chaque débat sera animé par une personnalité extérieure choisie au sein d’une liste fournie par la Préfecture. Cette liste regroupe des personnalités qualifiées issues de différents milieux telles que l’Éducation Nationale, l’Armée, mais aussi des ingénieurs ou des responsables associatifs.

Où auront lieu les réunions ?

Trois réunions seront organisées en soirée à la salle Maison Neuve, qui offre une importante capacité. La Ville organise également une réunion dans les locaux du CCAS, un samedi matin à 10h.

Quelles sont les quatre thématiques ?

Elles ont été définies par le Gouvernement.

  • La transition écologique
  • La fiscalité et les dépenses publiques
  • La démocratie et la citoyenneté
  • L’organisation de l’État et des services publics

Que se passera-t-il après les débats ?

Les verbatims intégraux des réunions seront rédigés par un prestataire indépendant et remis à la Mission Grand Débat. C’est ainsi au Gouvernement, au Parlement et in fine, au Président de la République qu’il reviendra

Qu’est-ce que la Charte du Grand Débat ?

Il s’agit d’un engagement demandé aux participants et aux organisateurs de respecter les avis. Elle invite chacun à attester de sa pleine et entière adhésion aux valeurs républicaines et aux règles du débat démocratique. et à s’engager à :

  • respecter les autres participants et leurs opinions, mêmes si elles sont différentes des siennes ;
  • contribuer au Grand débat avec des propositions et des arguments ;
  • n’exprimer, diffuser, ou partager aucun contenu offensant ou contraire à la loi ;
  • ne diffuser aucune information volontairement erronée, tronquée ou hors sujet ;
  • ne diffuser aucun message à vocation publicitaire, promotionnelle, pornographique ou commerciale ;
  • éviter tout prosélytisme
  • ne pas porter atteinte à autrui, c’est-à-dire attaquer une personne ou un groupe de personnes en raison de leurs caractéristiques propres ;
  • ne tenir aucun propos injurieux, grossier, diffamatoire, irrespectueux, agressif, violent, raciste, xénophobe, homophobe, sexiste, ou faisant l’apologie des crimes de guerre ;
  • ne pas renvoyer vers des sites, médias ou supports dont la teneur ne respecterait pas la présente Charte.

Pour consulter les fiches dédiées aux quatre thématiques, avant les débats, ou contribuer en déposant vos propositions, rendez-vous sur le site du Grand Débat : www.granddebat.fr

Cahier de doléances

Dès le 7 décembre, la Ville avait ouvert, à l’accueil de la mairie et sur le site internet de la Ville, un cahier de doléances dans lequel chacun pouvait exprimer ses préoccupations et ses souhaits. « Nous avons enregistré près d’une centaine de doléances. Nous les avons compilées pour les remettre au Préfet, qui représente le Gouvernement dans le département, mais aussi à la Députée Laëtitia Romeiro Dias ainsi qu’à l’Association des Maires d’Île-de-France qui a lancé l’initiative à l’échelle régionale, » souligne le Maire.

Quatre rendez-vous

Par souci de commodité et pour faciliter la prise en compte des avis par la Mission Grand débat, chacune des quatre réunions aura un thème principal. Néanmoins, chacun sera libre d’aborder le sujet de son choix.

Rendez-vous :

  • le jeudi 7 février, à 20 heures, à la salle Maison Neuve. Thématique principale : la transition écologique
  • le lundi 11 février, à 20 heures, à la salle Maison Neuve. Thématique principale : la fiscalité et les dépenses publiques
  • le samedi 23 février, à 10 heures, dans les locaux du CCAS, avenue É. Branly. Thématique principale : la démocratie et la citoyenneté
  • le lundi 11 mars, à 20 heures, à la salle Maison Neuve. Thématique principale : l’organisation de l’État et des services publics
Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page