Vous êtes ici : Accueil / Modules / Actualités / Eric Dogo, le tisseur de liens

Eric Dogo, le tisseur de liens

Association , Entreprise , Famille , Jeune , Nouvel arrivant , Senior
Eric Dogo, le tisseur de liens

Depuis la rentrée de septembre, il a pris les rênes du collège Paul Éluard. Éric Dogo est à la tête d'un établissement scolaire qui comprend pas moins de 720 élèves et une équipe pédagogique jeune, stable et motivée de 48 professeurs.

Voilà plus de 20 ans que cet ancien professeur de gestion en lycée professionnel d'origine béninoise sévit dans l'enseignement. « Oh, pas par vocation ! », précise-t-il. « La passion est venue plus tard. » Titulaire d'un DUT en études commerciales,

Éric Dogo a cherché à décrocher un poste en entreprise mais a été victime de préjugés. C'est un ami qui lui a conseillé de tenter le concours

d'entrée à l'Éducation Nationale. « Je crois au destin. Je n'ai jamais regretté ce choix. J'aime le contact. Enseigner, encadrer, c'est ma passion maintenant ! Il faut vraiment donner envie aux jeunes. Leur dire que rien n'est jamais perdu. Tout est possible. »

Le collège est un refuge. Un trait d'union entre les professeurs, les parents et les élèves. Et Éric Dogo fourmille d'idées pour le collège Paul Éluard. C'est un créatif attentif. Il veille au bien-être des parents et des enfants. « Un volet culturel important est développé au sein de l'établissement. Nous avons créé des partenariats avec le Théâtre Brétigny, le Ciné220. Un projet Slam va bientôt voir le jour. »

Autre partenaire de choix pour ce directeur « nouvelle génération » : les parents, et plus particulièrement « le maillon silencieux constitué par le père ». « L'importance du père dans la réussite scolaire est souvent négligée. Tout ne doit pas reposer sur les mères bien que nos institutions en ont pris l'habitude. Il est indispensable que les deux parents soient présents autour de l'enfant, quelle que soit l'histoire du couple. La parentalité est indispensable au collège. Elle fait bouger les choses. »

Éric Dogo a mis en place « la Soirée des Pères ». Au premier rendez-vous, une centaine de papas ont répondu présents. La deuxième soirée était organisée autour du Dr Hoffmann, psycho-pédagogue, qui a notamment donné quelques astuces aux papas pour gérer au mieux la communication avec leur enfant. La troisième soirée aura lieu fin mai, en partenariat avec la Ludothèque et permettra aux pères d'échanger,jouer avec leur enfant et de se réapproprier le collège.

Autre grande nouveauté au collège Paul Éluard, la journée d'inclusion car ici, on est « API » ! Les élèves dits « transparents ou qui décrochent sont pris en charge, une fois par semaine, par un professeur pour l'Accompagner, le Prévenir et l'Impliquer tout au long de sa scolarité. »

Deux grands rendez-vous sont également à noter. Mardi 23 mai, les élèves rendront hommage à l'abolition de l'esclavage. La journée sera placée sous le signe des couleurs, des retrouvailles et du voyage de l'ADN. « À travers l'histoire de la samba et de la traite négrière, nous apprendrons comment le monde s'est transformé. » Mardi 27 juin : parents et enfants se retrouveront pour des animations, des rétrospectives des sorties effectuées dans l'année, des visites des classes, etc.

Ça bouge au collège Paul Éluard ! Des idées se concrétisent. Des liens se tissent. Des réussites naissent. Sur les cahiers, sur les pupitres et les arbres, sur le sable de neige, des noms s'écrivent...

Retour à la liste des actualités


Les autres actualités

<
>
 
Haut de page