Vous êtes ici : Accueil / Jeune et familiale / La scolarité

Jeune et familiale

La scolarité

Documents à télécharger :
Trouvez les documents utiles en suivant ce lien

Le guide la vie scolaire

Téléchargez le guide de la vie scolaire

On compte à Brétigny 7 écoles maternelles et 9 écoles élémentaires.

Les écoles maternelles

Aimé Césaire
4, rue Aimé Césaire
01 69 88 32 85

Eugénie Cotton
9, avenue de la commune de Paris
Tel. 01 69 88 90 09

Joliot Curie
6, rue de Verdun
Tel. 01 69 88 86 16

Jean Macé
1, rue des Figuiers
Tel. 01 69 88 09 96

Lucien Clause
50, rue du Bois Châtres
Tel. 01 60 84 80 85

Louise Michel
10, rue Louis Armand
Tel. 01 69 88 85 77

Jacqueline Auriol
4, rue de la Croix Louis
Tel. 01 69 88 85 99

Les écoles élémentaires

Aimé Césaire
4, rue Aimé Césaire
01 69 88 32 85

Gabriel Chevrier
33 boulevard de la République
Tel. 01 69 88 86 71

Jean Jaurès
rue de Stalingrad
Tel. 01 69 88 09 70

Jean Lurçat
11 avenue de la Commune de Paris
Tel. 01 69 88 09 80

Jean Macé
1 rue des Figuiers
Tel. 01 69 88 09 95

Jean Moulin
184 boulevard de France
Tel. 01 69 88 86 10

Joliot Curie
6 rue de Verdun
Tel.01 69 88 86 11

Langevin Wallon
48 rue du bois de Châtres
Tel.01 69 88 09 50

Louise Michel
19 rue Louis Armand
Tel. 01 69 88 85 77

I.E.N. Louise Michel
19 rue Louis Armand
Tel. 01 60 84 29 43

Ecole privée

Jeanne d’Arc
Établissement catholique
31 rue Alfred Leblanc BP 30
91 222 Brétigny CEDEX
Tel. 01 60 84 11 24

Les pièces à présenter lors de l’inscription de votre enfant au service éducation de la Mairie :

Le livret de famille

cas de séparation, le jugement de divorce notifiant la garde de l’enfant

  • Le carnet de vaccinations
  • Un justificatif de domicile : quittance de loyer, d’électricité…
  • Le numéro matricule CAF
  • Le nom, adresse et téléphone de l'employeur des parents
  • L’assurance extra scolaire (à prévoir pour la rentrée)

Pour les enfants déjà scolarisés : prévoir un certificat de radiation (à demander au directeur d’école).

Rythmes scolaires

Quelque 3 200 petits Brétignolais répartis dans les 14 écoles de la Ville ont retrouvé le chemin de l’école. Désormais, ils vont en classe tous les jours du lundi au vendredi ce qui implique une réorganisation des temps périscolaires.

Un guide a été édité pour mieux aider les parents (à télécharger ci-dessous).

L’emploi du temps
Lundi, mardi, jeudi : 8h30-11h45 et 13h45-16h15
Mercredi : 8h30-11h45
Vendredi : 8h30-12h (de 14h à 16h15 pour les nouveaux temps d’accueils périscolaires)

Les avantages de cette organisation :
Augmentation de la durée des enseignements de 15 minutes le matin, plus propice aux apprentissages.
Réduction de la journée scolaire de 15 minutes. Les cours se terminent à 16h15.
Allègement de la fin de la semaine pour les élèves leur permettant de suivre des activités nouvelles le vendredi après-midi (de 14h à 16h15).
Les familles peuvent aller chercher leurs enfants dès 12h le vendredi.

A feuilleter en ligne : le guide de la vie scolaire
Le guide de la vie scolaire

Temps d'accueils périscolaires

Téléchargez les fiches d'inscription aux temps d'accueils périscolaires.

Vos démarches administratives

En 2008 et pour la 1ère fois, les allocataires ne déclareront leurs revenus qu'aux impôts. Dans un souci de simplification administrative, l'administration fiscale transmettra les informations relatives aux revenus à la Caf le dernier trimestre 2008.
Les bénéficiaires du RMI et de l'API continueront à remplir une déclaration trimestrielle pour l'obtention et le renovuellement de leurs droits. Néanmoins, ils peuvent remplir une déclaration de revenus auprès des Impôts, d'autres droits en dépendent. Les allocataires qui déclarent pour la première fois à l'impôt sur le revenu doivent faire les deux déclarations. L'année suivante, ils bénéficieront de la simplification.
La Caf collectera directement auprès du service des impôts les informations essentielles aux calculs des droits : salaires, revenus non salariés ou allocations de chômage, indemnités journalières de Sécurité sociale, pensions et retraites, revenus du patrimoine, charges déductibles (frais de garde des enfants, pensions alimentaires versées...).
Tous les allocataires, même non imposables, sont incités à remplir une déclaration des revenus aux impôts pour la mise à jour automatique de leurs droits.
Cette simplification modifie le calendrier de calcul des droits aux prestations. Jusqu'à présent, il s'effectuait le 1er juillet. Dès 2009, les droits sont calculés au mois de janvier pour l'année civile. Le montant des prestations restera donc identique du 1er janvier au 31 décembre, sauf changement de situation signalé. Ce sont les ressources de l(avant-dernière année civile qui sont retenues : celles de 2007 (déclarées en 2008) sont prises en compte à partir de janvier 2009.
En 2008, les allocataires n'ont aucune démarche à entreprendre : leurs droits sont maintenus entre juillet et décembre 2008 (sauf changement de situation signalé).
En novembre, la Caf contactera les allocataires auprès desquels elel doit reccueillir des informations complémentaires à celles fournies par l'administration fiscale.
Les règles de calcul d'allocation de logement familiale (ALF) et sociae (ALS) changent aussi. Les loyers demandés aux bailleurs sont ceux de juillet (et non plus ceux de janvier),c omme pour l'allocation personnalisée au logement (APL). Cela permet l'harmonisation du calcul des aides au logement sur la base de même mois de loyer. Le calcul du droit à l(ALF ou l'ALS en janvie r2009 tiendra compte du montant du loyer de juillet 2008.

Chèques emploi-service

Nouveau : vous pouvez payer vos factures à la mairie en CESU (Chèque Emploi Service Universel) désormais. Voici le mode d'emploi.
Depuis le 1er décembre, vous pouvez présenter des CESU en règlement de vos factures périscolaires (accueils de loisirs) et petite enfance (crèche, jardin éducatif, halte-garderies).
Les titres de paiement CESU doivent être valides (date de validité à respecter) et concerner des prestations de garde d’enfants.
Aucune monnaie ne pourra être rendue sur ces titres de paiement. En conséquence, ils ne seront acceptés qu’en règlement de factures au moins égales ou supérieures à la valeur des CESU.
Attention : les compléments par chèque ou en espèces seront possibles mais ne pourront pas être réglés par télépaiement.



 
Haut de page